Parasite

Les réseaux montrent que ce que l’on veut montrer de nous et il est très facile de mentir derrière un écran. j’ai alors fait une série d’affiches en partant de photos de femmes à moitié nues qui posent de façon excentrique et décomplexée (comme parfois sur instagram). J’y ai fortement modifié et contrasté les couleurs pour que la réalité soit modifiée et devienne une sorte de peinture colorée. Ceci illustre le fait que les réseaux sociaux faussent le vrai, et changent notre perception des choses, notamment des femmes. Sur ces « glitchs » on ne perçoit à peine la photo initiale, ni donc la réalité.

Le projet que m’a amené à faire celui ci: Color boost

Serie de "Glitchs" Format 36 x 64 cm

Laisser un commentaire